SONATRACH, Total et Repsol ont signé aujourd’hui, au siège de la Direction Générale de SONATRACH, un nouveau contrat de Recherche et d’Exploitation sur le périmètre Tin Foyé Tabankort (TFT), Bloc 238.

Ce contrat d’une durée de 25 années sera financé à hauteur de 51% par SONATRACH, 26,4% par Total et 22,6% par Repsol.

A cet effet, l’association prévoit de réaliser un programme de travaux additionnels pour un investissement estimé à 324 millions de dollars US qui comprend, notamment :

  • Le forage de onze (11) nouveau puits ;
  • L’installation d’une (01) unité de de compression de basse pression en amont de l’usine ;
  • L’optimisation du réseau de surface et de fonctionnement de l’usine.

Ce programme additionnel de développement permettra de maintenir la production du champ, qui s’élève actuellement à plus de 80 000 bep/jour (barils équivalent pétrole), pendant 6 ans soit 3 milliards de m3/an de gaz, et de récupérer des réserves additionnelles d’hydrocarbures estimées à plus de 250 millions de bep, dont 29,2 GSm3 de gaz sec (milliards de mètres cubes standards).

Pour rappel, les investissements déjà consentis pour le développement de ce gisement sont de 1,2 milliards de dollars US et ont été fractionné  en deux (02) phases : 

  1. La mise en production du gisement en 1999 par la réalisation de 02 trains de traitement de 10 millions Sm3/j chacun, et de respectivement 03 lignes d’expédition de gaz, de condensat et de GPL.
  2. La réalisation d’une station de Boosting en mai 2010 en vue de maintenir le plateau de production à 20 millions Sm3/j pendant 5 années.

 

À cette occasion, M. OULD KADDOUR, Président Directeur Général de SONATRACH, a déclaré :

« Nous sommes heureux de renforcer le partenariat historique qui lie Sonatrach à Total et Repsol sur le champ TFT, où nous travaillons main dans la main depuis 1996. Ce contrat nous permettra de mieux valoriser nos réserves, ce qui est l’un des objectifs affichés de notre Stratégie SH2030. »

Pour rappel, le périmètre contractuel de TFT est situé dans le bassin d’Illizi, à environ 400 km au sud-est de Hassi Messaoud. Il a été découvert par Sonatrach, et s’étend sur une superficie de 1571 km2. Sa mise en exploitation remonte au 18 mars 1999, suite aux travaux de développement réalisés par l’association. Il produit du gaz sec, du condensat et du GPL.