Signature de contrat ALNAFT SH CEPSA

ALGER, le 18 janvier 2018-  SONATRACH, ALNAFT et CEPSA  ont signé ce jeudi, un nouveau  contrat pour l'exploitation du champ pétrolifère de Rhoude el Krouf (RKF), situé dans le bassin de Berkine.

Cet accord, qui durera 25 ans, implique le réaménagement significatif d'un champ pétrolier mature après 19 ans de production avec pour objectif d'augmenter la production de pétrole brut et de produire du GPL pour la première fois à partir de ce gisement, grâce aux nouvelles techniques de récupération des hydrocarbures.

Le plan de développement de ce gisement  comprend le forage de 30 nouveaux puits, la construction d'une nouvelle usine de traitement, une unité de récupération de GPL et des installations pour  l'expédition de GPL. Les nouvelles installations de traitement disposeront d'une capacité de production journalière de 24 000 barils de pétrole brut par jour et de 10 000 bopd de GPL. La conception des installations répondra aux normes techniques les plus élevées de l'industrie en matière d'efficacité, de sécurité et de respect de l'environnement.

Ce projet, dont l'investissement est estimé à 1,2  milliard de dollars, devrait avoir un impact économique significatif sur la région et générer entre 1 000 et 1 500 emplois durant la période de pointe de la construction.

Cet accord traduit la volonté et l'engagement de SONATRACH et de CEPSA de maintenir et de développer leur partenariat historique.

Pour rappel, le champ pétrolifère RKF a été découvert il y a 25 ans et a été le premier champ pétrolier mis en service par l’Association Sonatrach/Cepsa en Algérie.

15012018 signature contrat SONATRACH

ALGER, le 15 janvier 2018-  SONATRACH et NOC (LIBYE) ont signé un accord cadre pour le renforcement de la coopération dans la gestion des gisements frontaliers d’hydrocarbures.

Pour rappel, en septembre 2006, une étude conjointe relative aux deux gisements frontaliers ALRAR et WAFA a été réalisée avec le consultant DeGolyer and MacNaughton (D&M). L’étude avait pour objectif de confirmer la communication entre les deux gisements et leur conséquence, en se basant sur les données transmises par SONATRACH et NOC (LIBYE).

SONATRACH et NOC (LIBYE)  ont décidé, à travers le contrat signé aujourd’hui,  l’actualisation  de cette étude en utilisant les données techniques  acquises depuis janvier 2008 à ce jour.

L’objectif de la mise à jour de cette étude, confiée par SONATRACH et NOC (LIBYE) au consultant DeGolyer and MacNaughton (D&M),  est d’établir un plan d’exploitation optimum pour les deux gisements.

Les deux parties ont aussi discuté de l'état des relations de coopération et de partenariat qui les lie ainsi que de l'exploration et l'identification des opportunités d'affaires et d'investissements à développer, notamment dans le secteur des hydrocarbures.

 Sonatrach et Pertamina
 

ALGER, le 21 Décembre 2017- SONATRACH et la société indonésienne PT Pertamina (Persero) « PERTAMINA », ont procédé ce jeudi au siège de SONATRACH à la signature d’un accord de coopération,  accord signé par  M. Abdelmoumen OULD KADOUR, président Directeur Général de  SONATRACH et de M.  Massa MANIK, Chief Executive Officer de Pertamina.

La conclusion de ce document confirme la volonté de SONATRACH et PERTAMINA de renforcer le partenariat existant à travers l’identification de nouveaux axes de coopération et d’asseoir un cadre favorable pour la concrétisation des opportunités identifiées, notamment dans l’amont et l’aval pétrolier.

Cet accord définit aussi les axes de coopération arrêtés conjointement par les deux compagnies nationales et précise les mécanismes de leur mise en œuvre en Algérie et en Indonésie ainsi que dans d’autres pays tiers.

Par ailleurs, le protocole d’accord inclut aussi l’échange d’information et de savoir-faire dans les segments de la chaine des hydrocarbures, notamment dans le domaine de la recherche et du développement et de la transformation des hydrocarbures.

La conclusion de cet accord intervient dans le prolongement des discussions initiées par Sonatrach avec l'ensemble de ses partenaires pour le développement de la coopération et le partenariat.

Pour rappel, PERTAMINA est partenaire avec SONATRACH sur MLN (Menzel Ledjmet Nord- El Merk et Ourhoud).

 

Signature dun Mou SONATRACH ENI

SONATRACH et ENI ont procédé, ce lundi 18 décembre 2017 à la Signature d’un Mémorandum d’entente (MOU) sur les énergies renouvelables en présence de Monsieur Abdelmoumem OULD KADDOUR, Président Directeur Général de SONATRACH et de Monsieur Claudio DESCALZI, Chief Executive Officer d’Eni Spa.

Le Mémorandum d’entente (MOU), portant sur les énergies renouvelables a pour objectifs de:

 

  • Identifier, dans les Brownfield de SONATRACH, les sites potentiels pour la réalisation d’unités de production d’énergie solaire;
  • Réaliser des études de faisabilité une fois les sites sélectionnés ;
  • Elaborer un business model pour le développement des projets identifiés

 

Les discussions entre les deux parties ont également porté sur l’état du partenariat entre SONATRACH et ENI, caractérisé par une coopération de longue date entre les deux entreprises dans le domaine de l’industrie des hydrocarbures en Algérie.

Lors de cette occasion, Monsieur Ould KADDOUR a assuré son hôte de la disponibilité de SONATRACH à conforter le partenariat avec ENI, notamment dans l’Amont, la pétrochimie, la R&D et la commercialisation d’hydrocarbures. A ce titre, Il a rappelé que SONATRACH reste ouverte à toute proposition de collaboration mutuellement bénéfique.

Pour sa part, Monsieur DESCALZI s’est dit ravi de la signature de ce MoU, en indiquant qu’ENI a de grandes ambitions afin d’intensifier son partenariat avec SONATRACH dans de nouveaux projets, en Algérie et à l’international. 

Les deux parties ont convenu de faire un état d’avancement des projets, objets du MoU, et de se rencontrer à cet effet à la fin mars 2018.

Pour rappel, SONATRACH et ENI avaient signé, le 25 Novembre 2016 à Rome, plusieurs accords de coopération dans le secteur énergétique. Ces accords s'étendent à l'exploration ainsi qu’à d'autres domaines d'activités comme le développement des énergies renouvelables, le raffinage, la pétrochimie et la recherche et développement.

SONATRACH a conclu, le 16 décembre 2017, cinq contrats avec les entreprises ENAC, GTP, GCB, COSIDER et INFRATEL portant sur le raccordement de 50 puits producteurs de gaz sur le champ de Tinhert à travers un réseau de collecte d'une longueur cumulée de 330 km pour un délai fixé a 20 mois.

Ce raccordement permettra une augmentation de la production de

10 millions de M3/j (3,5 milliards M3/an ) à la fin 2019. Ces quantités seront traitées au niveau des installations existantes d'Ohanet.

En 2025, le plateau de production atteindra 27 millions de M3/j, soit 10 milliards de M3/an; des volumes traités aussi bien au niveau des installations existantes d'Ohanet (13 millions M3/j) que celles d'Alrar (14 millions de M3/j).

Le projet de développement de Tinhert concerne 28 gisements d'hydrocarbures situés dans les périmetres de Tinhert, d'ln Amenas et d'Alrar Sud, détenus à 1OO% par SONATRACH.

Ce projet permettra de rallonger la durée de vie des complexes de gaz d'Ohanet et d'Alrar au-delà de 2040.

Pour SONATRACH, la conclusion de ces contrats s'inscrit dans la continuité de sa politique de promotion de l'outil de production nationale à travers le recours à l'expertise locale.

 

Inauguration du Complexe Gazier Reggane 16122017 480 Inauguration du Complexe Gazier Reggane 16122017 494 Inauguration du Complexe Gazier Reggane 16122017 510